Le traitement des déchets collectés en déchèteries

picto decheterie noir
Le SYGOM privilégie toutes les solutions de valorisation possibles pour les déchets qu'il collecte.
C'est dans cet objectif que la vingtaine de filières actuellement en place dans ses déchéteries est récupérée et traitée.

 

 dechetsverts Les déchets verts
(Tontes, tailles de haies, branchages, feuilles, fleurs fanées...)
Ils sont broyés puis transformés en compost dans différentes installations de compostage normandes, produisant ainsi un amendement organique 100 % naturel agissant pour la fertilité des sols et qui sera revendu et utilisé par les agriculteurs, les professionnels ou les particuliers.
   
 ferrailles Les ferrailles et métaux non ferreux
(Cadres de vélos, tubes, chutes et débris divers métalliques...)
Après un prétri, le contenu des bennes subit un tri plus fin pour séparer les métaux ferreux et non ferreux (cuivre, plomb, zinc, aluminium...) et évacuer les indésirables. Les ferrailles sont ensuite broyées puis évacuées vers des aciéries électriques où elles sont fondues pour redonner un nouvel acier utilisé pour fabriquer de multiples objets de notre quotidien.
   
 textiles Les textiles
(vêtements, chaussures...)
Séparés en différentes catégories, les déchets récupérés pourront être réemployés et revendus dans des boutiques solidaires. Certains textiles trop usés et ne pouvant être  réintroduits dans ce circuit de distribution, bénéficieront d'une valorisation matière sous forme de chiffons industriels ou seront recyclés (notamment en matériaux isolants ou de rembourrage) et d'autres seront valorisés énergétiquement.
   
 cartouche encre Les cartouches d'imprimantes
(Cartouches des imprimantes jet d'encre et laser)
Triées, nettoyées, elles seront remplies en vue d'un réemploi en tant que cartouches génériques
   
 huile vidange Les huiles de vidange
(Huiles minérales usagées pour les moteurs)
transférées vers des installations habilitées à traiter ce type de déchets, les huiles usagées sont  régénérées ou incinérées.
   
 huile friture Les huiles de friture
(Huiles végétales de cuisine)
après un prétraitement dans les fondoirs, l'eau est séparée de l'huile par décantation, puis une filtration permet de débarasser les huiles de leurs impuretés. Ensuite elles pourront être valorisées dans la lipo-chimie (Tensioactifs et détergents; fabrication de carburants; colles et polymères; lubrifiants; peinture et savonnerie...).
   
papiers
cartons
Les papiers et cartons
(Journaux, revues, magazines, papiers de bureaux, papiers et cartons divers non souillés...)

Dirigés vers un centre de tri, ils seront ensuite livrés à des industriels qui se chargeront de les recycler.

Après pulpage, désencrage, égouttage et séchage, les fibres de cellulose recyclées seront conditionnées sous forme de bobines qui permettront la fabrication de nouvelles feuilles de papier ou de nouveaux cartons.
   
 lampe neons Les lampes usagés
(Néons, lampes fluocompactes (à économie d'énergie), les LEDS...)
Entrant dans la catégorie des DEEE, la filière est financée par une éco-contribution que l'habitant paie lors de l'achat de lampes neuves. Le traitement consiste en une récupération des matériaux dangereux (mercure) et dans une valorisation matière des autres éléments (métal, verre...)
   
 piles Les piles et accumulateurs
(Piles salines, alcalines, lithium, boutons... ainsi que les batteries "sèches" comme celles des outils électriques par exemple et ne contenant donc aucun liquide (eau ou acides))
Une fois collectées et triées, les piles sont traités selon leurs spécificités afin d'obtenir un taux de valorisation optimal. Les différentes matières pourront être réutilisées après affinage. Les métaux ainsi récupérés serviront à la fabrication de nouveaux biens de consommation tels que des tuyaux en cuivre, des pièces automobiles (en cuivre ou en acier), des canettes de boisson, des gouttières (zinc), des articles ménagers (en acier inoxydables) des vélos, des cléfs (fer, nickel) ou des piles et batteries neuves.
   
 gravats2 Les gravats
(Déchets de démolition, cailloux, pierres, bétons, mortier, ciment, briques, céramiques, carrelages...)
Après différentes étapes de tri, broyage et concassage, ces déchets inertes seront valorisés en technique routière.
   
batteries Les batteries
(Batteries de voitures, motos, bateaux...)
Les différents éléments - acides, métaux lourds, coques plastiques... - seront séparés et neutralisés dans des installations sécurisées avant d'être éliminés ou valorisés.
   
   

 

Enregistrer